5 conseils pour renforcer la coopétition de vos équipes

Pour l’américain Sue Dyer il existe 3 niveaux dans la coopétition : la coopération, la collaboration et la co-création. Voici 5 conseils pour renforcer le premier niveau, celui de la coopération

 

1.       Clarifiez les rôles et les responsabilités. Les buts de la coopération doivent être clairs pour tous, ainsi que la façon de les atteindre ensemble. Qu’il s’agisse d’une équipe nouvelle ou non, assurez-vous que tous connaissent leur rôle et leurs responsabilités pour la réussite collective. Si ce n’est pas clair, n’hésitez pas à organiser une réunion spécifique.

2.       Engagez-vous à être juste. Une fois les rôles clarifiés, créez un accord sur le fait que tout le monde joue franc jeu, aussi bien en cas de réussite que d’échec. Cela cimentera la confiance de tous, élément sans lequel la coopération ne peut exister. Si tous savent qu’ils seront traités de façon juste, ils oseront aller plus loin et accompliront davantage.

Des études de psychologie de groupe montrent qu’un engagement pris devant d’autres est beaucoup plus fort. Un exercice intéressant : rédigez ensemble une ligne directrice, et que tous s’engagent à la respecter.

3.       Eliminez les « mais ». Lorsque quelqu’un propose quelque chose, veillez à ce que les autres rebondissent sur l’idée et évitent d’utiliser un « oui, mais … ». Lorsque nous entendons « mais », nous nous situons automatiquement comme adversaire. Remplacez les « oui mais » par des « oui, ET … » et l’envie de collaborer sera maintenue, voire renforcer.

4.       Instaurez des points réguliers sur l’avancée des projets. Pour assurer la motivation de tous, il est important de veiller à ce que la stratégie choisie se mette en œuvre, et que les collaborateurs puissent donner leur point de vue d’une façon qui ne soit pas dommageable pour leurs relations avec les autres participants. Si vous percevez certaines résistances sans qu’elles s’expriment ouvertement, n’hésitez pas à solliciter les opinions de tous, éventuellement de façon anonyme.

5.       Gérez les mécontentements. Il est inévitable que certains mécontentements et critiques apparaissent. Un moyen efficace pour renforcer l’esprit de coopération et de coopétition, consiste à enseigner et utiliser des techniques de résolution de conflits et des stratégies de type gagnant-gagnant.

Share SHARE
Ce contenu a été publié dans Coopétition, Management. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.